Historique

TrocThéâtre.com, basé à Montréal (Canada), a ouvert ses pages en avril 2005.
Que de temps passé !!  A reculons, voici notre histoire.

—————————————————————————

2017

Août 2017. Troisième anniversaire de la reprise de Troc Théâtre, après la fermeture de fin juillet 2014.
La section des accessoires disponibles a grandi un peu et plusieurs personnes/groupes ont déjà demandé des accessoires spécifiques.
Nous espérons que cela va continuer, l’entraide étant le seul but de Troc Théâtre.

Février 2017. En plus de la section Accessoires disponibles, Troc Théâtre.com ajoute une section Accessoires recherchés, ce qui devrait permettre aux troupes de théâtre de lancer un appel à tous – une bouteille à la mer – pour trouver un ou plusieurs accessoires dont elles ont besoin en vue d’une production prochaine. Un formulaire distinct est également ajouté afin d’uniformiser les demandes.

Janvier 2017. Afin de rendre le système de défense encore plus efficace, on ajoute le blocage par pays, ce qui permet de filtrer les attaques provenant de pays-voyous. Les attaques venant de partout, on filtre sans pitié les pays non-francophones sous la prémisse que par exemple des hackers du Sri-Lanka ne visitent pas le site de Troc Théâtre pour perfectionner leur français !  Il en va de même pour l’Ukraine, la Chine et autres, réputés pour leurs attaques régulières.  Nous acceptons de courir le risque que des lecteurs réguliers de notre site ne puissent pas se connecter à Troc Théâtre lorsqu’ils voyagent dans des pays non-francophones, mais la sécurité est hélas à ce prix.

2016

Novembre 2016. En raison d’un nombre croissant d’attaques dont le site est l’objet – tout comme des millions de site d’ailleurs – on installe le logiciel “Wordfence” qui permet de voir d’où les attaques proviennent et aussi de les bloquer suivant certains critères de filtrage.

Août 2016. Deuxième anniversaire de la reprise de Troc Théâtre, après la fermeture de fin juillet 2014. Les annonces vont bien et entrent régulièrement, même chose pour les affiches de spectacle. A la surprise de l’éditeur, on doit cependant constater qu’il y a plus d’annonces d’offres d’emploi et de services que d’annonces d’échanges ou de matériel, ce qui était pourtant la motivation de départ quand on a remis le site sur pied.
Voilà, la vie n’a rien de statique, tout change tout le temps. Peut-être que ce sera l’inverse dans une prochaine année.

Juin 2016. TrocThéâtre est présent à l’assemblée générale de la Fédération Québécoise du Théâtre Amateur (FQTA) à Roberval le 18 juin 2016. Le but de notre présence est de sensibiliser les troupes de théâtre amateur de toutes les régions au fait de placer leurs affiches de spectacle sur notre site et de partager les accessoires qui dorment dans leurs entrepôts. Troc Théâtre, c’est pour tout le Québec.

Juin 2016.  Juste avant l’assemblée générale de la FQTA, TrocThéâtre.com ouvre une nouvelle section appelée Accessoires disponibles.  C’est une section dans laquelle les compagnies, troupes de théâtre ou des individus acceptent de partager les accessoires qui font partie de leur inventaire en vue de faciliter la tâche aux metteurs en scène, régisseurs, éclairagistes, accessoiristes qui sont à la recherche d’accessoires parfois introuvables. Vous savez, des fois on met des heures à créer un accessoire génial.
Dans les faits, il sert pour un effet d’une scène, une minute, des fois moins !
C’est bien parfait, c’est ça le théâtre, le merveilleux, la magie, l’éphémère.
Mais alors, que cet accessoire puisse servir dans d’autres productions,
ce serait, du moins nous semble-t-il, une bonne idée.
Voilà qui est tout à fait dans la définition de troc et de théâtre et donc une mission pour TrocThéâtre.
Échangeons et faisons-nous des amis en même temps.

Mai 2016Troc Théâtre lance une invitation à afficher à une quinzaine de théâtres d’été. On espère une réponse positive.

2015

Octobre 2015.  TrocThéâtre.com ouvre une nouvelle section appelée Trucs de Théâtre.  C’est une section dans laquelle des régisseurs, éclairagistes, accessoiristes astucieux ou bricoleurs émérites peuvent publier un bref résumé au sujet d’une aventure technique – c’est fréquent en théâtre – et surtout de la façon dont on l’a résolue.  Comme nous ne disposons pas de la diffusion large des publications du monde anglophone, nous utiliserons le web pour partager l’information.  Ce sera notre façon de reconnaître l’ingéniosité des techniciens, habituellement cachés…
Nous voulons ainsi montrer que si l’imagination des designers et metteurs en scène n’a pas de limites, celle des techniciens n’en a pas non plus !
Nous invitons tous les techniciens de l’ombre à partager leurs trouvailles.

Août 2015.  Premier anniversaire de la reprise de Troc Théâtre, un mois après la fermeture de juillet 2014.  Le petit se porte bien.  Les offres d’emplois entrent régulièrement, un très beau bilan pour une première année. On aimerait que les troupes de toutes les régions annoncent leur spectacle.
Dans l’idéal, pour la prochaine saison, nous demandons à tous les directeurs techniques et à toutes les troupes de partager si possible leur surplus, afin qu’on cesse de simplement jeter nos décors usagés. Les coupures de budget sont partout, l’argent est rare, la récession guette…et les conteneurs à rebuts sont pleins !
Le monde des arts en arrache, c’est le bon moment pour se serrer les coudes et s’entraider. C’est toujours démarrer le mouvement qui est difficile, montrons au monde que c’est possible.

Juillet 2015.  En raison de la saison régulière qui achève et du prochain “manque” d’affiches à la une, l’éditeur prend contact avec une série de Théâtres d’été afin d’afficher leurs productions respectives.  Comme il s’agit d’une première, on ne s’attend pas à une réponse massive.  L’avenir nous dira comment réagiront ces différents théâtres. 

Juin 2015.  L’équipe d’animation participe aux États Généraux du Théâtre Amateur organisé par la Fédération Québécoise du Théâtre Amateur (FQTA) les 13 et 14 juin 2015 à Beloeil (Québec).  Les partenaires y font la promotion du site de Troc Théâtre afin que la “couverture” devienne plus large – de Gatineau à Gaspé – et que les troupes régionales n’hésitent pas à annoncer leurs productions au moyen des affiches qui passent en diaporama sur la page d’accueil.  Bien que le site ait connu sa renaissance et soit situé dans la métropole de Montréal, nous voulons être ouverts à tous.

Avril 2015.  Modification du système de présentation des affiches de spectacles.
On corrige “l’injustice” qui faisait qu’à chaque changement de page, le compteur d’affiche repartait à zéro et que c’est donc l’affiche la plus récente qui passait en premier.  Comme progrès, un système d’affichage aléatoire est mis en place.  A chaque changement de page ou à chaque 8 secondes dans le cas de la page d’accueil, le système choisit au hasard l’affiche à mettre à la une, ce qui donne en principe une chance égale à toutes les affiches.

Février 2015. Afin de respecter la vie privée (si fragile de nos jours à cause de l’internet et des médias sociaux), on met fin à l’automatisme Facebook et on modifie les formulaires d’annonce pour demander aux annonceurs leur autorisation avant de retransmettre leur annonce sur les réseaux sociaux.
Les annonceurs ont donc accès à une diffusion restreinte ou large.  Cependant, les abonnés aux réseaux sociaux sont toujours capables de retransmettre une annonce intéressante à un de leur contact, mais ils doivent le faire manuellement, ce qui empêche la diffusion automatique à la grandeur de la planète de choses sur lesquelles on n’a plus aucun contrôle par la suite !
Les annonces ont soit une date d’expiration définie (sur le site) ou bien indéfinie (sur les réseaux sociaux.)  Par contre, les affiches ne sont pas diffusées sur les réseaux sociaux puisqu’une affiche est éphémère par définition et qu’elle devient obsolète le soir de la dernière représentation. De plus, la majorité d’entre elles comporte un lien vers le site web de la compagnie qui annonce. C’est donc la compagnie qui gère son compte Facebook ou autres.

2014

Novembre 2014. On ajoute des liens vers les sites de réseaux sociaux Facebook et Twitter.

Août 2014. Afin de ne pas maintenir tout seul un site que, modestement, il espère d’utilité publique ou au moins théâtrale, Michel Hansé s’associe à un plus jeune que lui, en la personne de Kevin Bergeron, fondateur et propriétaire de la compagnie Coïncidences Productions.  C’est maintenant Coïncidences Productions qui est le titulaire du nom de domaine et qui héberge le site de Troc Théâtre.
Donc, remis en service par des passionnés de théâtre, le site est un service d’information gratuit et alimenté par ses utilisateurs.  La mission est simple, échanger et mettre en commun des ressources dans un milieu traditionnellement trop peu ou mal financé.
TrocThéâtre.com montre l’engagement des gens de théâtre qui compensent par leur solidarité le sous-financement des arts et le désengagement progressif de l’État.
Le site est ouvert au milieu professionnel comme au milieu amateur, sans distinction.
En effet, amateurs comme pros, nous sommes tous des créateurs d’illusions, des marchands de bonheur. Nous travaillons ou nous jouons pour le public, parfois le même.
Eh oui, nous sommes du même côté du rideau ! Nous travaillons fort… pendant qu’eux se divertissent.  A chacun sa part de l’aventure.
Nous recevons des annonces de compagnies de théâtre connues qui affichent des offres d’emploi, ce qui bien sûr nous réjouit.
C’est la preuve aussi que Troc Théâtre réussit à se faire connaître plus et qu’il est pris au sérieux par les gens du milieu.
Michel Hansé assure le rôle d’éditeur principal puisque le retraité a, en principe… du temps !  Attention, ne croyez pas cela, tous les retraités vous le diront.

Fin juillet 2014. Quand le CQT a annonçé qu’il ne voulait plus continuer à maintenir le site, ce fut une déception pour plusieurs acteurs du monde du théâtre.
A la fermeture du site, un technicien retraité, Michel Hansé, a bâti l’interface simple que vous voyez aujourd’hui et en a proposé le concept au CQT.
Par la suite, le conseil d’administration du CQT a accepté de se départir des droits reliés au nom de domaine. 

TrocThéâtre.com, basé à Montréal (Canada), a ouvert ses pages en avril 2005 et a été entretenu et mis à jour grâce au Conseil Québécois du Théâtre (CQT) jusqu’à la fin du mois de juillet 2014.  Nous tenons à remercier sincèrement le CQT pour toutes ces belles années.