Trucs de théâtre

Introduction

Dans cette section, vous trouverez des trucs de toutes sortes, divisés en quatre volets: scène, éclairage, régie et atelier
Des idées, des trucs de fous qui ont été demandés par je ne sais qui… et que les techniciens ont réussis, parfois contre toute attente ! 
L’imagination des metteurs en scène n’a pas de limites, c’est connu… Mais voilà, fort heureusement, l’habileté des techniciens n’en a pas non plus !
Si certaines grosses compagnies ont des budgets ou des subventions qui nous font envie, que l’on se rassure, ce n’est pas le cas de tout le monde. En particulier, c’est le cas des petites troupes de théâtre amateur. La plupart du temps, le budget pour la technique est minime, pour ne pas dire proche de zéro. C’est le festival de la débrouille. Voilà pourquoi il ne faut pas hésiter pas à partager avec la communauté de théâtre. Dans notre petit milieu, nous en avons bien besoin.
En plus de toutes les définitions qui existent pour expliquer ce qui est (ou n’est pas) la régie, je vous propose la mienne : Le bon régisseur ou le bon technicien, c’est la personne qui réussit à détourner un objet de sa vocation première pour créer un autre objet ou une autre application à laquelle son concepteur lui-même n’a pas penséC’est aussi la même personne qui réussit à associer deux choses qui n’ont rien à voir l’une avec l’autre et qui, combinées, donnent un effet surprenant sur scène ou parfois sauvent carrément la situation”.
Pour cela, gardez-vous un réseau de techniciens, de patenteux, de menuisiers, de soudeurs, de mécaniciens, des gens qui osent, etc.
Vous ne le regretterez pas.  Merci de partager avec nous.  

Michel Hansé, éditeur.

Modalités

– Rédigez votre article sur la plateforme et avec le programme de votre choix, genre .doc, .docx, .rtf, txt.
– Ecrivez votre texte dans le meilleur français possible ou faites corriger votre texte si vous n’êtes pas certain de l’orthographe car TrocThéâtre.com vise aussi l’excellence en français.  Dans certains cas, l’éditeur pourra vous aider.
– Commencez par une brève description du défi, du titre de la pièce, de la date, de la demande folle à laquelle vous avez été confronté.
– Évitez les textes longs, ajoutez de bonnes photos ou un croquis pour illustrer car une image vaut mille mots.  À moins que ce soit très complexe, essayez de limiter le document à deux pages (recto-verso.)  Ça se lit bien et on comprend vite l’idée.
– Si vous le pouvez, indiquez la date de votre invention, le numéro de modèle des pièces que vous avez utilisées, le prix et le lieu ou compagnie où vous vous êtes procuré le matériel.  Autant que possible, donnez une approximation du coût total de votre réalisation.
– Trouvez un titre qui ira facilement dans une liste alphabétique, un mot principal accrocheur + une description courte.
Pas d’article (le, la) au début, c’est pour le classement alphabétique.
– Signez votre article ”Partagé par : votre nom,   ” Régisseur / éclairagiste / technicien / patenteux / metteur en scène    à (ville)    et la date.
Par souci de la vie privée, votre adresse de courriel et votre téléphone ne seront pas publiés.  A l’heure des réseaux sociaux et de toutes les bêtises qui s’y passent, on n’est jamais trop prudent.  Cependant, il est obligatoire de les donner dans le formulaire d’inscription afin que Troc Théâtre puisse vous rejoindre éventuellement.
Troc Théâtre garde en archives une liste des articles et de leur auteur.  Si jamais un lecteur voulait vous rejoindre pour avoir plus de détails, il faudrait qu’il passe par le courriel de Troc Théâtre et l’éditeur vous demandera alors si vous acceptez de communiquer avec le demandeur.
– Utilisez le formulaire à la section ANNONCER pour proposer votre truc de théâtre.

IMPORTANT : Bien que ce soit évident, le partage est une forme d’abandon de propriété, mais pas de paternité.  Si vous acceptez de partager avec la communauté théâtrale, vous mettez quelque chose dans le domaine public et vous acceptez aussi que quelqu’un d’autre utilise votre idée, votre concept et qu’en quelque sorte vous soyez copié ou peut-être encore…amélioré ! (voir les articles 7b et 7c dans les conditions d’utilisation du site de Troc Théâtre.)
Chaque idée peut en générer une autre, ne vous en privez pas. Mais si vous êtes jaloux de votre patente, c’est aussi votre droit. Alors, ne publiez pas.

Finalement, puisqu’il le faut, un avis légal – Les petits caractères, sauf que… ceux-ci sont lisibles !
Dénégation de responsabilité

1- Toutes les informations et tous les articles paraissant dans la section des Trucs de théâtre sont partagés avec la meilleure intention et de bonne foi.
Le seul but est d’aider d’autres personnes dans le milieu du théâtre à réussir leurs productions sans nécessairement repartir à zéro en leur évitant ainsi de coûteux essais et erreurs.
Cependant, la mise en application de ces informations est de votre seule responsabilité.
2- Les auteurs sont réputés n’enfreindre aucun copyright en publiant leur texte. Le cas échéant, ils s’engagent à mentionner leurs sources.
TrocThéâtre.com ne fait en aucun cas les vérifications qui incombent aux auteurs des Trucs de Théâtre.

3- Assurez-vous de respecter les codes de construction, codes électriques et de plomberie, codes municipaux, règlements locaux, normes de sécurité, etc., avant de mettre en application les informations que vous trouvez dans ces pages.
4- Ni les auteurs, ni l’équipe de TrocThéâtre.com ne sont dans votre atelier ou dans votre salle de spectacle pour surveiller l’utilisation que vous faites des Trucs de Théâtre.
Ils ne pourront en aucun cas être être tenus responsables des infractions éventuelles ou des conséquences fâcheuses d’une mauvaise utilisation.


Mise à jour : 17 février 2017